Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
ACCUEILPRESENTATIONEVENEMENTS ECOULESAU FIL DE L'EAUASSOCIATIONSATELIERSPRESSEIMAGES DU PATRIMOINELIENSBIBLIOGRAPHIEINFOS - CONTACT
logoccpm2R_roueR_roueR_roue
Capture d’écran 2016-11-19 à 14.38.24Sans titre
13) La Place Lambert
Capture d’écran 2016-06-05 à 14.41.28
Maison Mieg
Jean-Henri Lambert
Capture d’écran 2016-06-05 à 14.41.28
Par la Place de l’Hôtel de Ville, on accède à la Place Lambert. A l’angle de l’ancien Häfelemarkt ou marché aux potiers, à l’emplacement d’un ancien cimetière, se situe la maison natale de Jean-Henri Lambert.
La colonne, en réalité un instrument scientifique, puisqu’il s’agit d’une méridienne (cadran solaire donnant l’indication du midi solaire) a été érigée par souscription des Mulhousiens en 1828, pour célébrer le centième anniversaire de sa naissance. Edouard Koechlin (époux d’Henriette Reber) dépose secrètement un message dans la sphère en cuivre gravée de la carte du ciel (les étoiles dorées sont apposées sur la sphère)

En pleine Restauration, il y porte les paroles suivantes :
« Vive la France, vive la liberté, tel est le vœu de tout citoyen ! » le tout entouré d’un ruban tricolore (les couleurs de la France sont alors le blanc fleurdelisé).

Lors de la démolition de l’ancienne église réformée Saint-Etienne en 1858, la colonne est démontée et placée à la Porte Haute devant l’école professionnelle (voir explications boulevard Roosevelt).

La colonne est déplacée et restaurée en 1912 à l’occasion de l’élargissement du boulevard et de la construction de la caisse d’épargne.

Enfin, en 1993, le monument retrouve, à quelques mètres près, son emplacement originel. Une nouvelle fois restauré, il a repris sa fonction de cadran solaire. 
IMG_8487