Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
ACCUEILPRESENTATIONEVENEMENTS ECOULESAU FIL DE L'EAUASSOCIATIONSATELIERSPRESSEIMAGES DU PATRIMOINELIENSBIBLIOGRAPHIEINFOS - CONTACT
logoccpm2R_roueR_roueR_roue
Capture d’écran 2016-11-19 à 14.38.24Sans titre
19) Josué Hofer
Capture d’écran 2016-06-05 à 14.41.28
Hôtel de Ville
Ancien enclos des Chevaliers teutoniques
Capture d’écran 2016-06-05 à 14.41.28
Le greffier-syndic Josué Hofer est le symbole de la bourgeoisie mulhousienne de l’Ancien Régime : il combat la Réunion de Mulhouse à la France dans laquelle il voit une perte de liberté. Il meurt six mois après s’être résigné à signer le traité de rattachement.

Fort classiquement, il fait ses études de droit à Bâle et à Strasbourg avant de soutenir à Bâle sa thèse en 1744. 
Il est auditeur du Conseil souverain d’Alsace. Nommé commis à la chancellerie de Mulhouse, il succède à Jean-Henri Reber comme greffier-syndic à partir de 1748.

Il assure plusieurs missions diplomatiques pour renforcer l’intégration de sa ville dans l’alliance suisse. Il représente la ville à plusieurs reprises dans les diètes de Frauenfeld et à plusieurs réceptions d’ambassadeurs.

En 1786, il est chargé des démarches auprès du gouvernement français pour obtenir la permission inconditionnelle d’introduire dans le Royaume les produits de l’industrie mulhousienne. Reçu membre de la Société Helvétique en 1763, il la dirige en 1781.
Victoires
Capture d’écran 2016-06-09 à 10.28.26