Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
ACCUEILPRESENTATIONEVENEMENTS ECOULESAU FIL DE L'EAUASSOCIATIONSATELIERSPRESSEIMAGES DU PATRIMOINELIENSBIBLIOGRAPHIEINFOS - CONTACT
logoccpm2R_roueR_roueR_roue
Capture d’écran 2016-11-19 à 14.38.24Sans titre
ATELIER PATRIMOINE MUSICAL
Lors de son assemblée générale 2008, le CCPM a décidé d’ouvrir un nouvel atelier consacré à la musique.

Si Mulhouse est connue pour son patrimoine industriel, elle a progressivement développé une activité musicale soutenue à partir du milieu du XIXème siècle.
L’accueil de musiciens en tournée comme Franz Liszt, Sigismund Thalberg, Johannes Brahms, Joseph Joachim, et la création d’ensembles (chorales, orchestres...) ont été les moteurs de cette activité.

Le développement des pratiques musicales a aussi éveillé des talents de compositeur. Si Napoléon Henri Reber (1807-1880) est le premier grand compositeur mulhousien dont les œuvres ont connu de son vivant un rayonnement dépassant les frontières régionales, d’autres restent à faire découvrir : Joseph Heyberger, Jacques Ehrhart, Henri Bienstock, Fred Barlow, Robert Bergmann... 

Peu à peu, Mulhouse prend sa place dans le monde musical : Camille Saint-Saëns s’y produit à plusieurs reprises et vient diriger son oratorio "La Lyre et la Harpe" dédié à Reber.

Le Théâtre de la Sinne accueille des artistes de renom, l’orchestre symphonique est dirigé par de grands maîtres. Régine Crespin fait ses débuts sur scène à Mulhouse, Ernest Bour dirige l’orchestre pendant plusieurs années, mais aussi le Conservatoire et la Chorale Alliance.

Le travail de l’atelier-musique du CCPM est vaste et touche tant à la redécouverte de compositeurs mulhousiens qu’à la mise en lumière d’une activité musicale riche et variée. La responsabilité de cet atelier a été confiée à Paul-Philippe Meyer, agrégé en musique à l’Université de Haute-Alsace.

CD « Musiques et Musiciens à Mulhouse »
La première réalisation de cet atelier a été la production en 2008 d’un CD dans le cycle intitulé « Musiques et Musiciens à Mulhouse ». Ce CD est consacré à des compositeurs nés au XIXème siècle à Mulhouse ou qui ont été des acteurs de la vie musicale mulhousienne. La présentation de cet enregistrement a été faite lors d’un concert au Théâtre de la Sinne le 2 novembre 2008.
Les interprètes sont des membres de l’orchestre Symphonique de Mulhouse, des professeurs du Conservatoire et des artistes qui se produisent à Mulhouse.

Il est possible de commander ce disque. Nous écrire en PAGE CONTACT 

RETOUR LISTE ATELIERS
Capture d’écran 2016-06-04 à 10.10.49
Dépôt de partitions de musique chorale
En 2012, Paul-Philippe Meyer a déposé à la Bibliothèque Municipale de Mulhouse près
de 200 partitions pour choeurs (Choeur d'hommes, Choeur mixte, voix d'enfants) de près de 70 compositeurs alsaciens. Quelques-uns ne sont toutefois pas alsaciens mais ont mis en musique des airs régionaux ou ont été des lauréats de concours organisés par des fédérations.


Les partitions peuvent être consultées à la Bibliothèque Municipale de Mulhouse.
Ces partitions résultent d'acquisitions faites à diverses occasions, ventes, marchés aux puces, etc...



Le compositeur Aloyse Braun rejoué

Le 8 janvier 2017 à l'Espace Rhénan de Kembs et le 26 janvier 2017 à l'amphi Weiss, campus Illberg à Mulhouse, l'ouverture de l'opérette "Sa Majesté l'Amour", version française de "Ausflug ins Glück" du compositeur Aloyse Braun a été jouée par l'Orchestre de l'Université de Haute-Alsace dirigé par Paul-Philippe Meyer.

Aloyse Braun (Hausgauen 1890 - Mulhouse 1947)
Petit-fils et fils d’instituteurs, lui-même instituteur puis directeur de l’Ecole Koechlin à Mulhouse, Aloyse Braun, installé à Mulhouse, a été un acteur de l’activité musicale régionale.
Organiste formé à Strasbourg dans la classe de M.J. Erb puis au Conservatoire de Lyon où il eut comme professeur Florent Schmitt, il a été un organiste-concertiste qui s’est produit en Alsace et au-delà de ces frontières.
Son catalogue de compositions comprend des mélodies pour voix et piano (S’Ganseliesel, Cigognes d’Alsace, A la belle étoile,…) des choeurs, (Fête au village, Wie bisch dü, liewer Sundgaui scheen,…) et plusieurs opérettes en alsacien (S’Paulettel, An der kehler Bruck, Rund um d’Walt,…) données à Strasbourg, Colmar, Guebwiller,…
et bien sûr à Mulhouse.
Le manuscrit de Sa Majesté l’Amour a été retrouvé
grâce à la curiosité de Loïc Beck, ancien étudiant de l’UHA.
Cette opérette, version française de "Ausflug ins Glück",
a été donnée à Ostende et Gand en 1936.
Elle devait être interprétée au Théâtre de la Sinne de Mulhouse
en 1947, mais ce projet n’a pas pu être mené à bien
en raison du décès du compositeur.
Alors que A. Braun était un organiste de talent, il reprend
ici les caractéristiques de la musique des années 30,
à savoir Fox-Trott, valse lente…

La restitution de la partition d'orchestre à partir des manuscrits a été réalisée par Paul-Philippe Meyer.


L’atelier a soutenu le montage et la réalisation d’un Concert Breitwieser

En 2015, l'Atelier Musique du CCPM a soutenu le projet Robert Breitwieser-Alexandre Henri Meyer. Ce projet porté par Rémi Peterschmitt, directeur de l'Ecole de Musique d'Altkirch et par Bruno Breitwieser, petit-fils du peintre et partenariat avec la Ville d'Altkirch.
Du 3 au 25 octobre 2015 des oeuvres du peintre Robert Breitwieser étaient exposées à la Halle aux blés d'Altkirch.
Les 3 et 4 octobre, l'orchestre Sympho'Rhin dirigé par R. Peterschmitt et constitué de professeurs des Ecoles de musique du Haut-Rhin a donné la symphonie d'Alexandre Henri Meyer "Champ de blé", titre éponyme d'un tableau de Breitwieser. Les deux artistes étaient amis et ce tableau avait inspiré le compositeur mulhousien. Cette oeuvre avait été donnée au Théâtre de la Sinne en 1946 et plus redonnée depuis.
Le CCPM a soutenu ce projet pour la réalisation de la partition d'orchestre.

TELECHARGER LE TEXTE DE LA PLAQUETTE sur A.H. Meyer et sa symphonie. Les deux Meyer n'ont aucun lien de parenté !
Braun orgue
Aloyse BRAUN devant son orgue
BRAUN_carton_invitation_w