LOGO CCPM R_roue R_roue R_roue
Les patrimoines mulhousiens



TEMOINS ARCHITECTURAUX
ACCUEIL
RUE KLEBER

Les maisons d'habitat collectif de la rue Kléber ont été construites entre 1850 à 1914. Elles comportaient alors 70 logements répartis dans de petits immeubles de construction traditionnelle de trois niveaux et un étage mansardé. En 1948, la population de ce quartier était composée de 57% d’ouvriers et de 24 % d’employés.

La maison du n°11 se démarque du style de ses voisines. Son histoire est insolite. Elle aurait été construite au milieu du XVIIIe siècle près de l'ancien temple Saint-Etienne, plus précisément rue de la Lanterne, la première voie qui bénéficia de l'éclairage public (anciennement Ruelle sombre, Finschtergassla). Cette demeure bourgeoise appartenait alors à Frédéric Blech-Fries, industriel qui possédait la filature de la Cour de Lorraine.

Le grand industriel André Koechlin, fut l'un des principaux donateurs pour la reconstruction du temple Saint-Etienne. Pour permettre les travaux, plusieurs maisons, dont celle de Frédéric Blech, durent être démontées vers 1855. Samuel Vuillaumier et sa soeur Julie, respectivement valet et cuisinière d'André Koechlin, furent invités par celui-ci à acquérir la maison et récupérer les matériaux pour la reconstruire avant 1860 à proximité de son château du Hasenrain, dans la rue Kléber.

L'immeuble est aujourd'hui propriété de la Ville.

Le style est celui des demeures bourgeoises des années 1770.
La façade est remarquable pour son portique de style Louis XV, ses larges bandeaux et les linteaux de fenêtres en arceaux à clef.

Principales caractéristiques
Grès appareillé pour les ouvertures.
Moellons en grès et calcaire avec chaînes d'angles sous forme de pilastres.
Couverture : tuiles mécaniques, toit à longs pans.
Fermeture d'avant-toit en bois. Entre les étages, bandeau plat en grès.
Plan rectangulaire avec couloir transversal central au rez-de—chaussée.
Etage : couloir longitudinal avec pièces en façade et a l'arrière.
Structure : sous-sol sous toute la maison, rez-de-chaussée peu surélevé,
deux étages carrés.
Elévation sur rue : mur gouttereau à 7 travées et 5 niveaux.
Grès rose peint. Toutes les fenêtres de la façade sont semblables. appuis de fenêtre saillant moulurés. Aux extrémités de la façade. pilastres à panneaux cartouches à la place du chapiteau.

Au centre du rez-de-chaussée, porte de style rocaille avec encadrement de grès monumental.
Deux battants à panneaux moulurés et sculptés.
Dessus de porte vitré pris dans l'encadrement.
Linteau en arc segmentaire avec guirlandes et fausse clé sculptée d'un cartouche à double écu, sur lequel étaient peintes les armoiries du propriétaire.
Corniche moulurée en chapeau de gendarme, la seule connue à Mulhouse.
sources : bulletin historique de la Ville de Mulhouse, 1936
009 11 rue Kléber 11 rue Kléber détail2 11 rue Kléber détail Capture d’écran 2022-01-07 à 15.01.48
Détails du portail
croquis de Max Koehnlein 1930 et état actuel  © CCPM
Vue générale de l'immeuble
© Claude Menninger,
inventaire général
PATRIMOINES MULHOUSIENS